Santé des gencives : Causes et mécanismes

DHCP avec patient

Identifier les causes des maladies parodontales1,2

Découvrez les causes et les mécanismes à l’origine de ces pathologies et en particulier pourquoi une mauvaise hygiène bucco-dentaire est la cause principale des maladies parodontales 1,2

La maladie parodontale est causée par la plaque dentaire.1–4

  • La maladie parodontale est causée par une prolifération bactérienne au niveau de la pellicule qui se forme au niveau du rebord gingival .1,3
  • Les endotoxines et les débris bactériens libérés par les bactéries de la plaque causent une inflammation de la gencive environnante appelée gingivite.1,2,4
  • Si la plaque n’est pas éliminée, avec le temps, cette réponse inflammatoire peut se transformer en parodontite chronique, entraînant une destruction progressive des tissus.1,2

Progression de la gingivite et de la parodontite

La gingivite est une affection réversible qui se développe à partir de gencives saines lorsque la plaque déposée autour de la marge gingivale entraîne une inflammation des gencives. Si elle n’est pas traitée, l’inflammation gingivale chronique peut évoluer vers une parodontite chronique, entraînant une destruction irréversible des tissus parodontaux. Bien que toutes les gingivites ne soient pas progressives, près de la moitié des adultes y sont sensibles.2

Coupe transversale de gencives saines

Gencives saines

Gencives non Inflammées sans aucun signe de maladie parodontale . Elles présentent les caractéristiques suivantes :

  • Une couleur rose pâle et une texture ferme
  • Aspect peau d’orange fortement adhérente aux dents
  • Un rebord régulier
  • Non sujettes aux saignements lors du brossage ou du sondage
Coupe transversale de gencives avec gingivite

Gingivite

Inflammation réversible des gencives induite par la plaque dentaire.2Elles présentent les caractéristiques suivantes :

  • Gencive de couleur rouge :
  • Œdème gingival marginal et amincissement des papilles gingivales
  • Saignement au sondage et au brossage
  • La profondeur de sondage de la fissure gingivale ne dépasse pas 3 mm
  • L’attache gingivale est préservée
Coupe transversale de gencives avec parodontite chronique

Parodontite chronique

Destruction irréversible des tissus parodontaux causée par une inflammation chronique. Ses caractéristiques comprennent :

  • Des gencives à l’aspect enflammé
  • Saignement au sondage et au brossage
  • Une destruction de l’épithélium jonctionnel et une perte de l’attache gingivale (vraie poche parodontale et récession)
  • Perte osseuse alvéolaire
  • Mobilité dentaire

Autres pathologies parodontales

  • Hypertrophie gingivale

    Les gencives sont hypertrophiées en raison d’une irritation, de la plaque, du tartre, de frottements ou des traumatismes répétés, ou en raison d’une polymédication

  • Abcès parodontal

    Infection aiguë, courante dans une poche parodontale. Les abcès peuvent être aigus ou chroniques et asymptomatiques s’ils se drainent librement.

  • Gingivite ulcéreuse nécrosante et parodontite ulcéreuse nécrosante

    Gingivite ulcéreuse nécrosanteUlcération douloureuse des papilles interdentaires avec un tissu nécrotique gris visible à la surface des ulcères. Cette pathologie peut entraîner la perte des papilles.

    Fréquent chez les fumeurs et les patients présentant une mauvaise hygiène bucco-dentaire ; le stress peut également être un facteur prédisposant.

    Parodontite ulcéreuse nécrosanteDiagnostiqué avec une gingivite ulcéreuse nécrosante lorsqu’une perte d’attachement gingival est également présente.

  • Parodontite agressive

    Perte d’attache gingivale plus rapide que dans le cas d’une parodontite chronique. Se produit chez 1 patient sur 1 000, habituellement âgé(e) de moins de 35 ans, et en bonne santé. D’autres membres de la famille proche sont souvent affectés.

  • Parodontite associée à des lésions endodontiques

    Ces lésions peuvent être indépendantes ou coalescentes et peuvent provenir soit des gencives, soit de l’apex.

La classification des maladies parodontales

Élaboré en 1999 lors de l’Atelier international pour la classification des maladies parodontales (International Workshop for Classification of Periodontal Conditions), le système actuel de classification des maladies parodontales est basé sur huit catégories.2 Un nouvel atelier sur la classification a eu lieu à la fin de 2017 le résumé est disponible en suivant le lien.2

Un résumé complet de la nouvelle classification des maladies parodontales, Chicago 2017, est disponible en suivant le lien

Les facteurs de risque des maladies parodontales peuvent être divisés en deux catégories2

Bactéries sur les dents

Facteurs de risque modifiables

Local

  • La plaque et le tartre2,5
  • Le port de prothèses dentaires partielles2
  • Les déficiences de la dentition, les pertes de contact , les bridges et les restaurations mal adaptées 2,5
  • Les facteurs anatomiques, y compris les dents mal positionnées, les furcations, les sillons et concavités radiculaires et les perles d’émail2,5

Systémique

  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire2
  • Le tabagisme2  2
  • Le stress2
  • Une mauvaise alimentation2
  • Le diabète sucré (mal contrôlé)2
  • La prise de médicaments causant la xérostomie2

Cibler les facteurs de risque modifiables, comme la mauvaise hygiène bucco-dentaire, permet d’améliorer la gestion de la santé gingivale et les résultats du traitement

Antécédents familiaux

Facteurs de risque non modifiables

  • Antécédents familiaux et facteurs génétiques2,5
  • Certaines variations hormonales, par exemple lors de la puberté, de la grossesse et de la ménopause6
  • Immunodéficience sous-jacente2,5

Pour en savoir plus sur les facteurs de risque des maladies parodontales , consultez le Guide de parodontologie de l’Association britannique de parodontologie (Good Practitioner’s Guide to Periodontology from the British Society of Periodontology).

Patient à la réception d’un cabinet dentaire

Facteurs défavorables à une bonne santé gingivale chez les patients

Zones difficiles d’accès

  • Toute irrégularité qui rend difficile le nettoyage des dents peut favoriser l’accumulation de plaque dentaire,5,7 telle que :
    • Malpositions dentaires5
    • Reconstitution débordante5
    • Reconstitutions mal adaptées5
    • Certains types de prothèses dentaires5
  • La formation de tartre peut causer la rétention de plaque.5

Les patients ignorent les symptômes et les conseils des professionnels de santé

Les premiers symptômes d’une maladie gingivale peuvent être ignorés par le patient pour un certain nombre de raisons :

  • Manque de sensibilisation à l’importance de la santé gingivale (le patient croit que les saignements des gencives sont « normaux »).
  • La croyance selon laquelle la santé dentaire est plus importante que celle des gencives
  • Les préoccupations sont plus concentrées sur les problèmes esthétiques que les conséquences d’une maladie parodontale. Le patient s’attend à ce que le dentiste règle ses problèmes de gencives au lieu de prendre en charge sa propre santé gingivale de façon proactive

Aidez vos patients à retrouver des gencives saines

Image d’une famille

Impact sur la qualité de vie des patients

Découvrez l’impact des maladies parodontales sur la vie quotidienne des patients.

En savoir plus

Image de dent agrandie

Diagnostic

Apprenez à diagnostiquer efficacement les maladies paradontales .

En savoir plus

Icône Dentiste

Prise en charge

Aperçu de la prise en charge des maladies parodontales .

En savoir plus

Image de dent avec gencive

Santé des gencives

Découvrez la parodontopathie.

En savoir plus

Logo Paradontax

La gamme Paradontax

Découvrez comment la gamme Paradontax peut aider vos patients

En savoir plus

Icône Fiches conseils pour les patients

Fiches conseils pour les patients

Télécharger des fiches conseils pour vos patients.

En savoir plus